Qu’est-ce que tu dirais, Toi… Si t’étais là

Louane – Si T’étais Là

_______________________________________________________________

Parfois je pense à toi dans les voitures
Le pire, c’est les voyages, c’est d’aventure
Une chanson fait revivre un souvenir
Les questions sans réponse ça c’est le pire

Est-ce que tu m’entends? Est-ce que tu me vois?
Qu’est-ce que tu dirais, toi, si t’étais là ?
Est-ce que ce sont des signes que tu m’envoies ?
Qu’est-ce que tu ferais, toi, si t’étais là ?

Je me raconte des histoires pour m’endormir
Pour endormir ma peine et pour sourire
J’ai des conversations imaginaires
Avec des gens qui ne sont pas sur la Terre

Est-ce que tu m’entends? Est-ce que tu me vois?
Qu’est-ce que tu dirais, toi, si t’étais là ?
Est-ce que ce sont des signes que tu m’envoies ?
Qu’est-ce que tu ferais, toi, si t’étais là ?

Je m’en fous si on a peur que je tienne pas le coup
Je sais que t’es là pas loin, même si c’est fou
Les fous c’est fait pour faire fondre les armures
Pour faire pleurer les gens dans les voitures

Est-ce que tu m’entends? Est-ce que tu me vois?
Qu’est-ce que tu dirais, toi, si t’étais là ?
Est-ce que ce sont des signes que tu m’envoies ?
Qu’est-ce que tu ferais, toi, si t’étais là ?

_______________________________________________________________

Nostalgique depuis le jour où j’ai pris ce train. Ce train qui m’amener rejoindre ma *Moitié*. Depuis ce jour, où je l’ai vu, cet homme la serrer dans ses bras, si fort, que j’en fut jalouse. Le voir l’attendre en lui faisant de grands gestes jusqu’à ce qu’il ne puisse pu voir le train. Et j’ai pleuré. Si fort que j’en fut moi-même bouleversée. L’émotion m’a submergée car cette scène je ne pourrais jamais la vivre avec *Toi.

Ce que j’aimerais t’appeler pour te raconter mes journées. Ce que j’aimerais, c’est t’avoir dans mes bras pour pleurer. Il faut croire, aujourd’hui encore, je pense à toi. Cette chanson me fait vibrer et penser tellement toi. Je me demande quasiment chaque jour ce que tu penserais. Est-ce que tu serais fière de la femme que je deviens ? Comme j’aimerais passer mes journées d’adultes à tes côtés. Que j’aimerais construire mes rêves grâce aux tiens. J’aimerais tellement passer des heures à pâtisser avec tes secrets de pro. Que j’aimerais te raconter mes peines. Que j’aimerais me disputer encore avec toi. Ça fait longtemps pourtant, mais ton absence ne s’efface pas. Ton absence est lourde, tu étais le pilier de la famille, tu étais mon pilier. Quand j’ai le cafard je pense à toi.

Et quand j’ose demander à Mamie : « Et dis moi Mamie, est-ce que tu penses que Papi serait fière de moi ? »

Je ne peux m’empêcher de voir son amour pour toi, si fort, si authentique… Je ne me lasserais jamais de l’entendre raconter tes histoires, vos souvenirs, ton sale caractère.

Et faut pas croire, je pense à toi, toujours. Et je t’aime encore et encore, Papi.

_______________________________________________________________

thumb_DSCN1519_1024

Parc Oriental de Maulévrier – Juin 2016 – Akeira

Publicités

Une réflexion sur “Qu’est-ce que tu dirais, Toi… Si t’étais là

Dites-moi tout !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s