Par magie, la neige tombe

Et comme par magie, la neige tombe doucement.

Enveloppant le paysage de douceur,

Dessinant sur les visages le bonheur.

Comme par magie, maintenant la neige coule à flot.

Prônant les plus grands rêves à des km alentours,

Montrant au monde, ses plus beaux tours.

Comme par magie, désormais la neige tombe en cadence.

Le ciel souhaite nous montrer ses plus belles danses.

Nous prouver à quel point on a de la chance.

Comme par magie, cette neige n’est pas utopiste.

Les pros de la glisse dévalent les pistes.

On devient même de vrais artistes.

Et comme par magie, la neige tombe doucement.

Tout doucement.

Doucement.

038

 

Publicités

Qu’est-ce que tu dirais, Toi… Si t’étais là

Louane – Si T’étais Là

_______________________________________________________________

Parfois je pense à toi dans les voitures
Le pire, c’est les voyages, c’est d’aventure
Une chanson fait revivre un souvenir
Les questions sans réponse ça c’est le pire

Est-ce que tu m’entends? Est-ce que tu me vois?
Qu’est-ce que tu dirais, toi, si t’étais là ?
Est-ce que ce sont des signes que tu m’envoies ?
Qu’est-ce que tu ferais, toi, si t’étais là ?

Je me raconte des histoires pour m’endormir
Pour endormir ma peine et pour sourire
J’ai des conversations imaginaires
Avec des gens qui ne sont pas sur la Terre

Est-ce que tu m’entends? Est-ce que tu me vois?
Qu’est-ce que tu dirais, toi, si t’étais là ?
Est-ce que ce sont des signes que tu m’envoies ?
Qu’est-ce que tu ferais, toi, si t’étais là ?

Je m’en fous si on a peur que je tienne pas le coup
Je sais que t’es là pas loin, même si c’est fou
Les fous c’est fait pour faire fondre les armures
Pour faire pleurer les gens dans les voitures

Est-ce que tu m’entends? Est-ce que tu me vois?
Qu’est-ce que tu dirais, toi, si t’étais là ?
Est-ce que ce sont des signes que tu m’envoies ?
Qu’est-ce que tu ferais, toi, si t’étais là ?

_______________________________________________________________

Nostalgique depuis le jour où j’ai pris ce train. Ce train qui m’amener rejoindre ma *Moitié*. Depuis ce jour, où je l’ai vu, cet homme la serrer dans ses bras, si fort, que j’en fut jalouse. Le voir l’attendre en lui faisant de grands gestes jusqu’à ce qu’il ne puisse pu voir le train. Et j’ai pleuré. Si fort que j’en fut moi-même bouleversée. L’émotion m’a submergée car cette scène je ne pourrais jamais la vivre avec *Toi.

Ce que j’aimerais t’appeler pour te raconter mes journées. Ce que j’aimerais, c’est t’avoir dans mes bras pour pleurer. Il faut croire, aujourd’hui encore, je pense à toi. Cette chanson me fait vibrer et penser tellement toi. Je me demande quasiment chaque jour ce que tu penserais. Est-ce que tu serais fière de la femme que je deviens ? Comme j’aimerais passer mes journées d’adultes à tes côtés. Que j’aimerais construire mes rêves grâce aux tiens. J’aimerais tellement passer des heures à pâtisser avec tes secrets de pro. Que j’aimerais te raconter mes peines. Que j’aimerais me disputer encore avec toi. Ça fait longtemps pourtant, mais ton absence ne s’efface pas. Ton absence est lourde, tu étais le pilier de la famille, tu étais mon pilier. Quand j’ai le cafard je pense à toi.

Et quand j’ose demander à Mamie : « Et dis moi Mamie, est-ce que tu penses que Papi serait fière de moi ? »

Je ne peux m’empêcher de voir son amour pour toi, si fort, si authentique… Je ne me lasserais jamais de l’entendre raconter tes histoires, vos souvenirs, ton sale caractère.

Et faut pas croire, je pense à toi, toujours. Et je t’aime encore et encore, Papi.

_______________________________________________________________

thumb_DSCN1519_1024

Parc Oriental de Maulévrier – Juin 2016 – Akeira

.Love. Love. Love.

Je crois que je n’ai jamais été aussi amoureuse de *Lui !

2592953590_13

Vous savez, je crois qu’il y avait longtemps que je n’avais puiser ma puissance à partir de ses yeux. Ça devait faire longtemps que je ne l’avais pas regardé comme aujourd’hui. Mon regard change, ma façon de pensée, même ma façon de l’aimer. Mais mon admiration pour lui ne cesse d’augmenter… Mon amour est plus grand que l’univers tout entier.

Il me donne la force de gravir toutes les montagnes du monde !

Son

Pourquoi tu gâches ta vie ?

 

Emily – Mika

(…)

Emily, it’s your life and you can’t live it twice
One day you’ll understand and then you’ll take my hand
Emily, I love you, and I know you do too
You never make no sense, screaming at me in french
Pourquoi tu gâches ta vie?
Pourquoi tu gâches ta vie?
Shut up listen to me, dance with me Emily
Pourquoi tu gâches ta vie?
Pourquoi tu gâches ta vie?
Shut up listen to me, dance with me Emily

Emily, live your life in a balloon
Lock yourself up in your room
So the world can never reach ya

Emily, am I speaking Japanese
Got me falling on my knees,
Got me praying to Saint Peter

Emily, see the price I have to pay
I would give my life away
If I knew that I could reach ya

Emily, why you make this hard to me
It’s not the way it’s meant to be
I don’t never wanna hate ya

Emily dance, Emily dance, dance, dance, Emily dance (x2)

(…)

 

Et c’est ainsi que fut l’histoire

Une démocratie qui va mal vaut toujours mieux qu’un état totalitaire.

C’est la dernière phrase qu’on entend de la part d’un Allemand d’un certain âge. Il a été un prisonnier de guerre, il avait alors 16 ans a l’époque de la seconde guerre mondiale. Il appartenait à la jeune hitlerienne.

Honte. Il a honte. Si honte. Mais honte de quoi ? Honte d’avoir été endoctriné ? D’y avoir été forcé moralement ? Honte d’avoir été recruté à partir de 10 ans dans des camps d’entraînement pour jeunes soldats ?

Honte. Ils ont honte. Ils regrettent. Et essaye de se racheter par des actions.

Notre seule rôle est que cela ne se reproduise plus.

Ouvrir les yeux. Sur le monde. Sur l’homme et l’humanité. A 16 ans.

C’est comme un réveil. A 12h, j’aurais fait toutes les volontés du Führer… alors qu’à 13h, rien… plus rien… c’est comme un réveil après une nuit d’ivresse !

Comme un état second. On leur a réappris à penser par eux même, à changer les idées, ils ont été suivis et accompagnés toute cette jeunesse gâchée, fanatisée, lobotomisée.

Ils ont retrouvés leur famille après plusieurs années d’absence mais leur âme d’enfant elle est perdue à tout jamais…

Je regarde rarement les documentaires historiques mais celui ci ce soir sur France 2 m’a particulièrement attirée.

On ne peut pas vraiment comprendre quel est ce sentiment de guerre, mais ce que l’on apprendre, ce sont les erreurs à ne pas refaire.